Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : BeauDem - Le Démocrate En Marche de Beaucouzé
  • BeauDem - Le Démocrate En Marche de Beaucouzé
  • : BeauDem a pour but de Fédérer les Démocrates de Beaucouzé et de l'ensemble de la 6ème Circonscription Angers Ouest - Les Mauges du Maine et Loire. Il permettra à tous les citoyens de suivre l'actualité politique de la 6ème circonscription. Si vous habitez dans la 6ème circonscription et que vous souhaitez vous impliquer dans la vie politique locale, contactez moi.
  • Contact

Recherche

Archives

5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 17:32

Découvrez la déclaration d'entre-deux tours de François Bayrou, prononcée jeudi 3 mai.

Seul le prononcé fait foi.

"J’ai examiné depuis deux semaines l’évolution du deuxième tour de l’élection présidentielle, au travers de la lettre que j’ai adressée aux deux candidats, de leurs réponses, des interventions publiques et du débat d’hier soir.

Je l’ai fait au nom d’un courant politique qui a été soutenu au premier tour par plus de trois millions de Français. Au sein de ce courant politique, il est des sensibilités diverses, plus à droite, plus à gauche, très au centre. Et c’est naturel : le courant central du pays quand il est soumis au choix impitoyable de la bipolarisation est forcément divers.

Cette diversité, j’y tiens. Elle est notre nature propre. C’est pourquoi je ne donnerai pas de consigne de vote. Chacun de mes amis, chacun de mes électeurs s’exprimera en conscience. Je sais qu’il y aura des expressions différentes. Et je les respecterai.

Je veux donc vous dire mon jugement personnel.

Nicolas Sarkozy, après un bon score de premier tour, s’est livré à une course-poursuite à l’extrême droite dans laquelle nous ne retrouvons pas nos valeurs, dans laquelle ce que nous croyons de plus profond et de plus précieux est bousculé et nié dans son principe. L’obsession de l’immigration dans un pays comme la France, au point de présenter dans son clip de campagne un panneau « Douane » écrit en Français et en Arabe, qui ne voit à quels affrontements, à quels affrontements entre Français, cela mènera ? L’obsession des « frontières » à rétablir, comme si elles avaient totalement disparu et que nous y avions perdu notre âme, qui ne voit que cela conduit à la négation du projet européen auquel le centre et la droite, autant que la gauche modérée, ont donné des décennies d’action et de conviction ? Et quant à l’idée que l’école, ce devait être l’apprentissage des frontières, qui ne voit que c’est une déviation même de l’idée d’école, qui est faite au contraire pour que s’effacent les frontières entre les esprits, entre les consciences, entre les époques ?

La ligne qu’a ainsi choisie Nicolas Sarkozy entre les deux tours est violente, elle entre en contradiction avec les valeurs qui sont les nôtres, pas seulement les miennes, pas seulement celles du courant politique que je représente, mais aussi les valeurs du gaullisme, autant que celles de la droite républicaine et sociale.

Comment en est-on arrivé là ? Ce sera l’histoire de cette élection, de cette rupture au sein du peuple français, rupture qui vient de loin, rupture économique, sociale et morale. Je ne veux pas voter blanc. Cela serait de l’indécision. Dans ces circonstances, l’indécision est impossible.

Reste le vote pour François Hollande. C’est le choix que je fais. Il s’est prononcé, de manière claire, sur la moralisation de la vie publique dans notre pays. Il aura fort à faire.

J’ai dit ce que je pensais de son programme économique. Je ne partage pas ce programme : je pense que ce programme est inadapté à la situation du pays et encore plus à la crise qui vient, que j’ai annoncée, je crois certaine.

Mais je pense que devant cette crise inéluctable il n’y aura qu’une attitude possible : une unité nationale qui réunira des femmes et des hommes venus d’horizons différents, pour permettre au pays de se ressaisir.

Cette unité nationale, elle ne se réalisera jamais si chacun reste dans la logique des camps anciens, une opposition en embuscade contre une majorité dont le seul but est qu’elle se casse la figure. La situation de notre pays, et encore davantage la situation que notre pays va connaître est trop grave pour cela.

Je ne suis pas et ne deviendrai pas un homme de gauche. Je suis un homme du centre et j’entends le rester. Et je suis certain que le jour venu, il faudra aussi qu’une partie de la droite républicaine soit associée à ce qu’il va falloir faire pour que la France s’en sorte.

Par mon choix, je rends possible pour la première fois depuis longtemps cette union nationale, la vraie mobilisation des Français au service de la France.

Il appartiendra à François Hollande, s’il est élu, de réfléchir à la situation et de prendre en compte cette nécessité pour le pays.

S’il en reste à la gauche classique et à son programme, je serai un opposant, dans une opposition vigilante et constructive. Il faudra une opposition constructive, mais déterminée, quand il s’agira d’empêcher les erreurs annoncées.

Il est des moments dans l’histoire où l’engagement devient vital. Je crois que le moment est venu de franchir des pas décisifs : nous devons tous, où que nous soyons, nous dépasser et nous rassembler pour que la France se reconstruise."

Repost 0
Published by Bertrand GUIHENEUF
commenter cet article
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 08:43

Le Centre rempart contre les Fronts de la haine

Communiqué de Presse

Depuis plusieurs jours se multiplient dans la presse nationale et régionale les exemples d’une influence grandissante des partis extrémistes sur l’UMP et le PS.
Face à la menace que cette dérive fait peser sur les valeurs fondamentales de notre République, il est du devoir de l’ensemble des composantes de la famille centriste de réunir leurs forces pour faire barrage aux Fronts de la haine.

En éludant tout au long de la campagne présidentielle les sujets de fond, l’UMP et le PS ont fait le lit de l’extrémisme. Le fait que certains candidats UMP sur des territoires aux traditions profondément centristes comme l’Ouest et le Centre de la France banalisent dans leur propos le vote Front National, tout comme le silence des candidats du PS sur les références historiques du candidat du Front de Gauche à la terreur, à St Just et à Robespierre, nous renvoient sur la responsabilité du Centre et des démocrates.

Devant la double-menace pour les valeurs de notre République, de l’alliance objective entre socialistes et extrême gauche sur fond de relance de la lutte des classes et de celle de la droite jacobine avec l’extrême droite dont l’épouvantail est l’étranger, il est de notre devoir de centristes de nous y opposer de toutes nos forces et de dénoncer ce comportement similaire, à nos yeux.

Nos déclarations et nos actions seront, cependant, vaines si nous ne sommes pas en mesure d’offrir une véritable alternative aux Français. C’est pourquoi, il est indispensable que tous les responsables et militants politiques qui défendent une France juste, sans privilège ni passe-droits, où liberté et responsabilité se conjuguent, une France ouverte sur le monde et moteur d’une Europe qui défend ces valeurs, se rassemblent. Démocrates, radicaux de gauche et valoisiens, libéraux, républicains et écologistes indépendants nous devons reconstruire notre maison commune pour que les Français puissent de nouveau choisir un projet exempt de toute référence extrême, de haine et de démagogie. C’est en tous les cas l’engagement qui est le nôtre en Anjou.

Louis-Marie Bachelot, Nouveau Centre
Bernard Dupré, Modem
Laurent Gérault, Alliance Centriste
Eric Touron, Parti Radical

Repost 0
Published by Bertrand GUIHENEUF
commenter cet article
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 20:07

Sur Beaucouzé, à prés le 1er tour des¨Présidentielles, François BAYROU est 3ème, derrière François Hollande (33%), Nicolas Sarkozy (26%), avec 14,45%.

 

Au niveau du Maine et Loire, Sarkozy arrive en tête avec 29,93% devant Hollande avec 27,10%, Marine Le Pen est 3ème avec 13,88% et elle devance BAyrou avec 12,77%.

 

Ce résultat est une déception par rapport au projet d'une France Solidaire porté par François BAYROU.

 

Mais en temps de crise, c'est souvent le replis identitaire et les peurs ( du lendemain, de l'autre, de l'europe,...) qui l'emportent sur des projets de rassemblement.

 

Pour le deuxième tour, la Gauche et la Droite sont les otages des extrêmes...

 

Et pour répondre aux extrêmes, il faut mettre en avant des arguments qui ne peuvent être ceux porteurs d'autres extrêmes.

 

Les seuls arguments que l'on peut opposer aux extrêmes sont les arguments et les lois de la République, Laïque, Démocratique Française !!!

 

Le deuxième tour va donner son verdict dans moins de 15 jours....Ensuite viendra le temps des recompositions politiques, à commencer par celle du Centre qui doit devenir la Force Centrale sur laquelle doivent s'appuyer la Droite et la Gauche pour redorer le blason de notre République, Laique et Démocratique Française !!!

 

Le chemin sera long....mais patience et longueur de temps font mieux que ralliement et volte face !!!

 

Le chemin sera long....mais la victoire sera au bout !!!

Repost 0
Published by Bertrand GUIHENEUF
commenter cet article
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 17:20

Jean-François Probst, ancien collaborateur de Jacques Chirac à Matignon et secrétaire Général du groupe Gaulliste au Sénat appelle tous les Gaullistes à soutenir François Bayrou.

Qu'est-ce qui vous a décidé à apporter votre soutien à François Bayrou ?

Je n'ai jamais accordé la moindre confiance à Nicolas Sarkozy. Je le connais depuis 35 ans et je ne me reconnais absolument pas dans ses valeurs. Pour reprendre le mot de Charles Pasqua, "Celui qui a trahi trahira", même si je lui reconnais un certain volontarisme. Pour en revenir à François Bayrou, je ne suis pas un nouveau converti puisque j'avais déjà voté pour lui en 2007. Les valeurs du gaullisme ne se sont pas éteintes avec Charles de Gaulle, puisque Jacques Chirac a porté ces valeurs avec succès. Mais aujourd'hui, celui qui incarne le mieux le gaullisme et qui est le plus à même de reprendre le flambeau c'est François Bayrou. De tous les candidats à cette élection présidentielle, François Bayrou est le plus naturel, le plus rassembleur et surtout le plus courageux. À mes yeux, il n'est même pas le candidat du centre, il est résolument au dessus des partis et au dessus de tous clivages partisans. Pour moi, et j'ai déjà eu l'occasion de le dire à François Bayrou, il est ce que j'appelle "l'homme de la synthèse de 1965" : ce qui signifie qu'il est la parfaite synthèse de François Mitterrand, de Jean Lecanuet et, évidemment du général de Gaulle.

Quelles analogies voyez-vous entre François Bayrou et le général de Gaulle ?

À l'image du Général, François Bayrou a du cœur, des tripes et la sincérité de l'homme de la terre. Comme le dit de Gaulle en son temps, il a été abandonné et trahi ce qui ne l'a jamais empêché de se départir de cette constance et de cette cohérence qui fait sa force. Même dans la solitude, il a continué de tracer son sillon. C'est un véritable démocrate qui pourrait faire sienne, contrairement à d'autres qui en usent et en abusent, la devise de notre République "Liberté, Égalité, Fraternité" à laquelle il conviendrait d'ajouter le terme de "laïcité". Il respire la sérénité et c'est également un homme de grande culture et fidèle aux valeurs familiales. Ce n'est pas un homme solitaire mais solidaire. Son discours d'hier à Lyon était magnifique et reprenait les plus belles pages de l'histoire de la Résistance. François Bayrou est authentique et la compromission et la trahison ne font pas partie de son tempérament. Son discours de vérité a des accents "Churchillien" mais c'est le seul chemin qui nous permettra de sortir des difficultés dans lesquelles nous sommes actuellement.

Pensez-vous que d'autres personnalités de la mouvance gaulliste vont vous rejoindre dans les prochains jours ?

Nous avons publié une tribune signée par quarante personnalités. Elle est ouverte et peut être complétée à tout moment par tous ceux qui ne se reconnaissent pas au sein de l'UMP de Jean-François Copé et tous ceux qui exècrent les affaires qui empoisonnent la majorité. Aux anciens du RPR, déçus, qui ne trouvent pas que le courant gaulliste soit représenté à sa juste valeur au sein de la droite française. La grande force de François Bayrou, et dans laquelle beaucoup de gaullistes comme moi se reconnaissent, c'est qu'il a une vision et une volonté pour tous les Français. Il rassemble au lieu de diviser, ce que ne fait pas l'UMP aujourd'hui qui est un parti politique au sens strict du terme. Tout comme le Parti Socialiste. Ils s'adressent respectivement aux gens de droite et aux gens de gauche. François Bayrou s'adresse à tous les Français. Et dimanche soir, je suis convaincu que nous allons avoir une belle surprise.

Repost 0
Published by Bertrand GUIHENEUF
commenter cet article
31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 17:30

Depuis plusieurs semaines, je pense que l’on peut tracer un parallèle entre la situation de la France en 2012 et celle du 18 juin 1940.

 

Or, je suis actuellement en train de lire : Alias Caracalla de Daniel Cordier.

Daniel Cordier à 19 ans le 17 juin 1940 quand Pétain annonce sa décision de discuter des conditions d’un armistice avec les allemands. Refusant cette capitulation, il part de Bayonne à bord du Léopold II et arrive à Londres. Il entend l’appel du Général De Gaulle. Il deviendra le secrétaire de Jean Moulin.

 

Voilà ce que leur a dit le Général De Gaulle lors de sa première visite au premier corps de volontaires français rassemblé à Londres :

 

Je ne vous féliciterai pas d’être venu: vous avez fait votre devoir. Quand la France agonise, ses enfants se doivent de la sauver. C'est-à-dire poursuivre la guerre avec nos alliés. Pour honorer la signature de la France, nous nous battrons à leurs cotés jusqu’à la victoire. Notre armée sera française, commandée par des chefs français. Vous voyagerez beaucoup, car il faut que, dans toutes les batailles, le drapeau de la France soit au premier rang.

Ce sera long, ce sera dur, mais à la fin nous vaincrons. N’oubliez jamais l’exemple des français qui, dans notre histoire, ont sacrifié leur vie pour la patrie. Vous devez être dignes de leur sacrifice. Dans les moments de découragements, rappelez-vous qu’ « il n’est pas besoin d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer ».

 

On pourrait reprendre aujourd’hui ce discours en l’adaptant à la crise mondiale et aux forces du marché mondial qui mettent à mal nos entreprises et nos emplois. Et à nos gouvernants qui préfèrent pactiser avec le système dit « des marchés » et qui implique, à terme, la baisse des salaires, la destruction de notre système social français, etc.

 

Un volontaire, suite cette visite, faisait la remarque suivante à un autre volontaire :

 

Tu es toujours le même romantique incorrigible. De Gaulle n’est pas venu pour diriger une colonie de vacances : il a harangué des soldats. Tu as la nostalgie des hommes politiques qui nous berçaient de discours trémolos. Où nous ont-ils conduits ? Si nous voulons vaincre, il faut changer de style. De Gaulle me plait parce qu’il dit la vérité : ce sera dur, ce sera long, à la fin nous vaincrons. Que veux-tu de plus ?

 

En ce mois d’avril 2012, vous remplacez « De Gaulle » par BAYROU, les « hommes politiques » par ceux qui nous gouvernent depuis 30 ans et qui veulent garder la place (Sarkozy UMP/ Hollande PS). Mais la finalité reste la même. Dire la vérité, Faire la vérité.

 

En 1944, soit 4 ans après ce 18 juin 1940, la France était libérée.

En 1945, soit 5 ans après ce 18 juin 1940, la guerre étaie gagnée !!!

 

François BAYROU, dans son programme clair, avec ses mesures précises pour ses 6 premiers mois de présidence dit :

En 2015, soit 3 ans après le 22 avril 2012, le déficit sera comblé.

En 2017, soit 5 ans après le 22 avril 2012, le PRODUIRE EN France sera une réalité !!!

 

Je vous le dit, entendez l’appel de François BAYROU…c’est votre avenir qui en jeu, c’est l’avenir de vos enfants….et surtout, c’est l’avenir de la France !

Le 22 avril, VOTEZ BAYROU !

Repost 0
Published by Bertrand GUIHENEUF
commenter cet article
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 19:53

La campagne officielle démarre. Je vous propose de se fixer un objectif commun :

Convaincre une personne par jour de votez BAYROU le 22 avril !!!

 

Pour cela, j'ai un argumentaire, simple, basé sur les thèmes qui sont la base du programme pour une France Solidaire :

 

Postulat de départ :

La dette et le déficit vont devenir insoutenable.

La désindustrialisation de la France nous mène droit dans le mur

La République n'est plus irréprochable

 

Partant de ce postulat de départ, François BAYROU propose de se fixer un cadre : l'Agenda 2012-2020.

 

Son premier chantier sera de conduire le redressement des finances publiques, préalable à tout redressement industriel et économique de la France.

Il propose pour cela de réduire le déficit du budget de l'état pour atteindre l’équilibre budgétaire en 2016 de 100 milliards pendant la période 2012-2014 (voir 2015).

Comment : En gelant le budget de l'état à son niveau actuel.

Comme il y a 2,5% d'inflation par an, le maintenir à son niveau de 2012 revient à baisser les dépenses de 2,5% par an soit 25milliards/an soit 50 milliards sur la période.

Il propose 50 milliards de recettes nouvelles : Hausse de la TVA affectée à la réduction de la dette/Coup de rabot sur les niches fiscales de 15% /suppression pure et simple de certaines niches (défiscalisation des heures sup/niche Copé/ Passage de la tranche supérieure d’impot de 41 à 45%/Création d’une nouvelle tranche à 50% pour les revenus supérieurs à 250 000/part (soit 21 000 euros/mois soit 140 000 F/mois)….)

 

Mais avant cela est pour « moraliser la vie politique » il proposera dés le 10 juin, jour du 1er tour des législatives, un nouveau Contrat Démocratique au Français.

Ce jour là, François BAYROU soumettra par référendum une loi-cadre sur la moralisation de la vie publique qui affirmera sa volonté de faire plutôt que de promettre :

Gouvernement de 20 membres maximum/Fin au cumul des mandats de députés et sénateurs avec un mandat local/Supprimer les micro-partis qui ne sont que des pompes à finance pour les grands partis (350 micro partis à l’UMP qui permettent à un donateur de donner 7500 euros à chaque micro partis au lieu de 7500 euros au seul UMP…)/Réduire à 400 le nombre de députés/25% elus à la proportionnelle/reconnaissance du vote blanc/Reduction de 10% du salaire du président et des ministres et de 20% le train de vie de l’Elysée/…)

 

Enfin, après avoir mis en place ces deux chantiers importants, il tracera le cap pour le gouvernement « d’unité nationale » qu’il nommera afin de mettre en place les conditions pour le « Produire en France » (label Produit en France, nous achats sont nos emplois ) et pour l’Instruire en sanctuarisant les moyens de l’éducation nationale.

 

La France a de nombreux atouts. Il est temps que chacun se demande ce qu’il peut faire pour lui-même, pour son voisin, sa ville, son département, sa région, pour la France, sans tout attendre de l’état, afin de mettre fin à la politique du chacun pour soi et de l’argent à tout prix.

Si la direction à suivre (Réduction des déficits/Produire en France/Instruire correctement) est indiquée clairement, fermement, si la volonté politique est là, si « le faire » remplace le  « je promet », si l’Etat est exemplaire en tout point….alors, soyons en sur, les Français se retrousseront les manches et feront les efforts nécessaires à la réussite du programme pour une France Solidaire !!!

12 03 17 - Affiche1 campagne

Repost 0
Published by Bertrand GUIHENEUF
commenter cet article
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 12:45

12-03-17---Affiche1-campagne.jpgCa y est, on rentre dans la "vraie" campagne. Avec le dépôts des signatures et la publication de la liste officielle des candidats, les "volontaires" de chaque camp ont lancé la bataille de l'affichage.

 

Exemple, ce matin, les 5 panneaux d'affichage libre de Beaucouzé sont recouverts par les affiches de François BAYROU...dans l'heure qui suit, les colleurs PS passent à l'action et recouvrent les affiches avec celle de leur candidat !!!

Rassurez vous, cette "bataille" se fait dans un bon esprit. Chacun a le droit d'afficher.

 

Cela va durer pendant les 5 prochaines semaines.....bon courage à tous !!

Repost 0
Published by Bertrand GUIHENEUF
commenter cet article
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 12:42

Plusieurs élus centristes étaient réunis, vendredi soir, place du Ralliement, pour annoncer leur soutien à François Bayrou.

 

Oui, ils ont choisi le Ralliement comme symbole ! Laurent Gérault (Alliance centriste) et Xavier Coiffard (MoDem) co-président le comité Bayrou qui démarre, en Anjou, une campagne de terrain. « Il existe une alternative à la bi-polarisation. Les effets d’annonce, ça suffit ! », lance Laurent Gérault. Pour Xavier Coiffard, « le vrai débat, celui de la dette, a été confisqué par les deux formations politiques. Avec l’équilibre du temps de parole, cela va changer ».

 

Son collègue Christian Gillet estime que la campagne prend des allures de « théâtre de Guignol, à la manière de Coluche », alors que François Bayrou est « le candidat de la vérité qui n’hésite pas à dire des choses désagréables ».

Ralliement surprise, celui de l’ex-député Dominique Richard, encarté UMP, mais centriste de cœur, qui ne se reconnait plus dans le candidat de son parti. « L’UMP a été un marché de dupe pour le centre. J’appelle à une reconstruction du centre après les législatives. »

 

En dehors des élus, et des militants, trois cents bénévoles iront à la rencontre des Angevins dans les semaines à venir, sur les marchés et dans les quartiers.

 

A noter qu’une permanence est mise en place au 3, rue Saint-Maurille à Angers les jeudi et vendredi après-midi, ainsi que samedi matin.

 

Article OF du 17 mars 201212-03-17---Comite-de-Soutien.jpg

Repost 0
Published by Bertrand GUIHENEUF
commenter cet article
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 18:00

Pour toutes celles et tous ceux qui veulent nous rencontrer, ils peuvent venir à la PERMANENCE DE CAMPAGNE "L'ANJOU avec BAYROU".

 

La permanence est située :

 

3 rue St Maurille (en Haut de la place du Ralliement) - 49000 ANGERS

 

Elle est ouverte :

 

Les JEUDIS et VENDREDIS de 14h30 à 17h30

 

Les SAMEDIS de 10h à 12h30

 

Vous pouvez également nous rejoindre sur :

 

www.lesdemocrates49.fr

 

sur notre page FaceBook : l'Anjou avec BAYROU

 

Téléphone : 09 51 77 89 9812-03-12---Je-vote-Bayrou.jpg

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Bertrand GUIHENEUF
commenter cet article
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 16:47

                                                                                                        Mesdames, Messieurs, Chers Amis,

 

 

     Les 22 Avril et 6 Mai prochains, nous allons élire le Président de la République.

 C’est un moment important pour notre Pays, car il s’agit de choisir celle ou celui qui inspirera l’action politique pour les 5 années à venir.

     A nouveau, François Bayrou sollicite les suffrages des Français.

     En 2007, 7 millions de Français (18,5% des suffrages) ont voté pour lui, en espérant changer réellement  le fonctionnement de l’Etat et dépasser le clivage Gauche/Droite,  stérileet néfaste au point d’avoir progressivement affaibli notre pays au  plan de l’efficacité économique  et de la cohésion sociale.

     Ce bon résultat a été acquis grâce à vous, grâce à votre engagement, tant par les actions auxquelles vous avez participé, que  grâce à  la sensibilisation de vos cercles familiaux et amicaux.

     Depuis 2007, chacun a suivi son chemin. Et les choix sont respectables.

 

     Aujourd’hui, compte tenu de l’importance des enjeux pour notre pays et pour nous tous, il faut nous rassembler et nous mobiliser à nouveau, pour porter un projet sérieux et crédible, capable d’assurer le redressement du pays, sans céder aux illusions.

 Il faut stopper l’hémorragie des déficits budgétaires structurels  vieux de  30 ans etrenforcer  la compétitivité de notre économie pour, pérenniser les emplois, en créer de nouveaux, et assurer une vie décente à nos concitoyens.

     Ce projet et ce nouveau contrat social ne peuvent reposer que sur la vérité, quant à la situation réelle et quant à nos capacités collectives à relever les défis et à surmonter les difficultés.

     C’est possible !

Mais il faut, pour cela du courage, porté par un Président qui saura rassembler largement, au-delà des clivages traditionnels au service du Bien Commun.

     François Bayrou  incarne cet Espoir.  Il mérite que nous nous engagions à ses côtés.

     C’est pourquoi, nous vous demandons de participer activement à la campagne, pour qu’au soir du premier tour, notre candidat soit qualifié pour le second. Nous avons besoin de vous.

Tout ce que vous ferez sera décisif, tant « les petits ruisseaux font les grandes rivières ». Plus encore  qu’en 2007, c’est le cumul et l’enchaînement de toutes nos actions qui feront le résultat.

     Il nous reste 45 jours pour convaincre aprés la réussite du meeting angevin du 1er mars dernier. C’est peu. Mais c’est suffisant si nous nous engageons maintenant, ensemble et intensément. Notre avenir en dépend.

      D’autres actions sont prévues dans les autres secteurs du département ; nous vous tiendrons informés de leur organisation pratique.

 

     Nous comptons vraiment sur vous. François Bayrou compte vraiment sur vous.

 

Merci de contacter le responsable de campagne de votre circonscription

Bertrand Guiheneuf   mail :  bguiheneuf.cm@free.fr   Tel   : 06 20 93 66 17

 

Pour le conseil Départemental

Le Président Xavier Coiffard

Repost 0
Published by Bertrand GUIHENEUF
commenter cet article

Liens