Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : BeauDem - Le Démocrate En Marche de Beaucouzé
  • BeauDem - Le Démocrate En Marche de Beaucouzé
  • : BeauDem a pour but de Fédérer les Démocrates de Beaucouzé et de l'ensemble de la 6ème Circonscription Angers Ouest - Les Mauges du Maine et Loire. Il permettra à tous les citoyens de suivre l'actualité politique de la 6ème circonscription. Si vous habitez dans la 6ème circonscription et que vous souhaitez vous impliquer dans la vie politique locale, contactez moi.
  • Contact

Recherche

Archives

31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 17:30

Depuis plusieurs semaines, je pense que l’on peut tracer un parallèle entre la situation de la France en 2012 et celle du 18 juin 1940.

 

Or, je suis actuellement en train de lire : Alias Caracalla de Daniel Cordier.

Daniel Cordier à 19 ans le 17 juin 1940 quand Pétain annonce sa décision de discuter des conditions d’un armistice avec les allemands. Refusant cette capitulation, il part de Bayonne à bord du Léopold II et arrive à Londres. Il entend l’appel du Général De Gaulle. Il deviendra le secrétaire de Jean Moulin.

 

Voilà ce que leur a dit le Général De Gaulle lors de sa première visite au premier corps de volontaires français rassemblé à Londres :

 

Je ne vous féliciterai pas d’être venu: vous avez fait votre devoir. Quand la France agonise, ses enfants se doivent de la sauver. C'est-à-dire poursuivre la guerre avec nos alliés. Pour honorer la signature de la France, nous nous battrons à leurs cotés jusqu’à la victoire. Notre armée sera française, commandée par des chefs français. Vous voyagerez beaucoup, car il faut que, dans toutes les batailles, le drapeau de la France soit au premier rang.

Ce sera long, ce sera dur, mais à la fin nous vaincrons. N’oubliez jamais l’exemple des français qui, dans notre histoire, ont sacrifié leur vie pour la patrie. Vous devez être dignes de leur sacrifice. Dans les moments de découragements, rappelez-vous qu’ « il n’est pas besoin d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer ».

 

On pourrait reprendre aujourd’hui ce discours en l’adaptant à la crise mondiale et aux forces du marché mondial qui mettent à mal nos entreprises et nos emplois. Et à nos gouvernants qui préfèrent pactiser avec le système dit « des marchés » et qui implique, à terme, la baisse des salaires, la destruction de notre système social français, etc.

 

Un volontaire, suite cette visite, faisait la remarque suivante à un autre volontaire :

 

Tu es toujours le même romantique incorrigible. De Gaulle n’est pas venu pour diriger une colonie de vacances : il a harangué des soldats. Tu as la nostalgie des hommes politiques qui nous berçaient de discours trémolos. Où nous ont-ils conduits ? Si nous voulons vaincre, il faut changer de style. De Gaulle me plait parce qu’il dit la vérité : ce sera dur, ce sera long, à la fin nous vaincrons. Que veux-tu de plus ?

 

En ce mois d’avril 2012, vous remplacez « De Gaulle » par BAYROU, les « hommes politiques » par ceux qui nous gouvernent depuis 30 ans et qui veulent garder la place (Sarkozy UMP/ Hollande PS). Mais la finalité reste la même. Dire la vérité, Faire la vérité.

 

En 1944, soit 4 ans après ce 18 juin 1940, la France était libérée.

En 1945, soit 5 ans après ce 18 juin 1940, la guerre étaie gagnée !!!

 

François BAYROU, dans son programme clair, avec ses mesures précises pour ses 6 premiers mois de présidence dit :

En 2015, soit 3 ans après le 22 avril 2012, le déficit sera comblé.

En 2017, soit 5 ans après le 22 avril 2012, le PRODUIRE EN France sera une réalité !!!

 

Je vous le dit, entendez l’appel de François BAYROU…c’est votre avenir qui en jeu, c’est l’avenir de vos enfants….et surtout, c’est l’avenir de la France !

Le 22 avril, VOTEZ BAYROU !

Partager cet article

Repost 0
Published by Bertrand GUIHENEUF
commenter cet article

commentaires

Liens